Cette semaine sur le podcast, on parle réseautage et mise en relation des docteur.e.s et du milieu privé avec Florian Andrianiazy, Directeur Général de PhDTalent. Aujourd’hui, en 2021, il y a encore un certain flou, tant dans l’idée que se font les docteur.e.s du milieu entrepreneurial que dans les attentes qu’ont les RH des sociétés face à un candidat qui se présente avec un doctorat.

Ce que tu apprendras dans cet épisode :

  • En quoi consiste une thèse CIFRE
  • L’importance de se familiariser avec le tissu socio-économique pendant sa thèse
  • L’impact de la pandémie de COVID-19 sur les événements de réseautage et de recrutement
  • Le modèle et les projets de PhDTalent en 2021

Tu aimes Papa PhD ? Laisse-moi un commentaire ici – une courte phrase suffit ! Et inclus ton identifiant Twitter – comme ça je pourrai te remercier personnellement !

Florian Andrianiazy

Florian Andrianiazy est docteur en physique de l’Ecole Polytechnique. Il a soutenu sa thèse en mars 2015 qu’il a effectuée en partenariat avec Thales, une grande entreprise française d’aéronautique, aérospatial et défense. En janvier 2017, il co-fonde PhDTalent avec 3 docteurs. L’entreprise a pour but d’accélérer le rapprochement entre le monde académique et le secteur privé.

Merci Florian Andrianiazy !

Si cet entretien avec Florian Andrianiazy t’a plu, fais-lui en part en cliquant sur le lien ci-dessous et en lui laissant un message sur Twitter :

Clique ici pour remercier Florian sur Twitter !

Clique ici pour partager avec David le principal message que tu retiens de cet épisode !

Les perles de sagesse de Florian :

« En l’occurrence, je ne sais pas si c’est une question de compétences, mais c’est plutôt une question de connaissance du monde socio-économique. Et c’est ce que je remarque aujourd’hui et c’est ce que je dis à tous les doctorants que je croise, c’est : “Intéressez-vous au monde socio-économique, intéressez-vous au mode de fonctionnement d’une entreprise – comment elle est structurée, comment elle fonctionne.” Et ça, pour le coup comme j’étais en thèse dans une entreprise, ça, je le voyais au jour-le-jour. Et je n’avais pas besoin de l’apprendre ou de le découvrir par ailleurs, puisque c’était mon quotidien. Et, donc, ce n’est pas tellement une question de compétences. Je pense que c’est plutôt une question connaissance de cet écosystème-là. »

« C’est valable dans les deux sens. C’est-à-dire que oui, on fait tomber des prégujés que peuvent avoir des entreprises sur ce qu’est un chercheur, sur comment travaille un chercheur et sur ce que peut livrer un chercheur sur une mission aussi courte, mais l’inverse est vrai, aussi. C’est-à-dire qu’on fait tomber des préjugés sur ce qu’est une entreprise. Parfois on a des jeunes chercheurs qui ont un peu peur de collaborer avec un entreprise et, justement, on fait tomber ces préjugés-là, aussi. »

Les ressources de cet épisode :

  • Florian Andrianiazy | Twitter
  • Florian Andrianiazy | LinkedIn
  • PhDTalent | Site web | Événements : PhD Meeting AI & Data Science – 19 mai 2021 ; PhD Meeting Consulting – 24 juin 2021 ; PhDTalent Career Fair 16 – octobre 2021

Tu aimeras aussi ces épisodes :

Boîte à outils pour les études doctorales – Mon cheminement : PapaPhD.com/37

Elodie Cheyrou – Rapprocher science et société : PapaPhD.com/91

Marie-Andrée Fallu – Faire rayonner la science : PapaPhD.com/93

Martha Boeglin – Débloquer la rédaction de thèse : PapaPhD.com/96

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.